Atelier Paysan (AP)

Identity card

L’Atelier Paysan est la plateforme francophone des technologies agricoles appropriées à l’agro-écologie paysanne. Organisme National à Vocation

Agricole et Rurale (ONVAR), la Coopérative d’Intérêt Collectif, à but non lucratif, développe ses activités sur 3 grandes fonctions : - une activité de tête de réseau et d’analyse des conséquences des technologies agricoles sur les systèmes de production agricoles et alimentaires ; - l’accompagnement d’une recherche et développement ascendante, allant du recensement des innovations à la naissance de technologies inédites ; - enfin, des activités de diffusion, vulgarisation et de formation. AP porte une approche relevant de l’éducation populaire, et s’appuie sur une puissante pédagogie de chantier, un co-apprentissage et une transmission de pair à pair. Atelier Paysan accompage de nombreux programmes

expérimentaux. Dans le cadre du Réseau Rural National, L’Atelier Paysan anime la MCDR UsageR·E·s (2018-2021), qui fait suite à de premiers riches travaux (USAGES 2015-2018). La coopérative développe d’intenses activités de formation et d’accompagnement en R&D outre-mer. Enfin,

depuis début 2019, L’Atelier Paysan est commanditaire d’un vaste programme de recherche intitulé : Politiques de la machine agricole. Incitations, pratiques et critiques de la mécanisation de l’agriculture en France de 1945 à nos jours (POLMA). Un projet qui s’inscrit dans le cadre du

programme Nouveaux Commanditaires Sciences de la Fondation de France, réunissant un premier cercle d’une dizaine de chercheur-euse-s représentant 7 laboratoires de recherche.

L’Atelier Paysan est par ailleurs membre du pole InPACT National (10 structures nationales), et dans ce cadre a animé un travail d’émergence de la notion de souveraineté technologique des paysans, et participe au groupe informel des ONVAR (19 structures nationales).

L’Atelier Paysan accompagne donc depuis 10 ans les agriculteur·trice·s dans la conception et la fabrication de machines et de bâtiments appropriés, adaptés à une agroécologie paysanne. En remobilisant les producteur·trice·s sur les choix de leurs outils de travail, nous leur proposons de

retrouver une autonomie technique par la réappropriation des savoirs et des savoir-faire. Cette autonomie devient le moteur d’une expérimentation et d’une innovation du quotidien.

Atelier Paysan porte une approche par l’entrée de la construction de communs, ascendante, qui s’appuie sur une base fondamentale de pratiques, d’explorations de terrain au quotidien sur les fermes. Les technologies agricoles appropriées sont accessibles, sobres. Elles font une large place au

sensible, au savoir-faire, à l’observation. Elles sont pourtant d’une redoutable efficacité car le terrain ne triche pas. Elles sont abordables, reproductibles à la ferme. Elles renversent l’approche de l’innovation. Elles inversent le poids des immobilisations matérielles, au bénéfice des

immobilisations immatérielles tout aussi légitimes (les savoirs et savoir-faire). Elles permettent, par la baisse significative de la capitalisation matérielle des fermes et des dépenses associées, une réintégration de la valeur ajoutée dans les fermes, d’où elle n’aurait jamais dû autant s’échapper. En plus d’être efficiente et efficace, l’innovation par les usager·e·s est également frugale et une formidable opportunité d’efficience des financements publics.